De la beauté et de la laideur | Une Russe à Paris
Une Russe à Paris

mardi 29 avril 2008

De la beauté et de la laideur

© Une Russe à Paris


La laideur a ceci de supérieur à la beauté qu'elle ne disparaît pas avec le temps, disait Serge Gainsbourg. Il ne croyait pas si bien dire. Deux photos, deux atmosphères différentes, même paysage glauque (prix spécial à celui qui devinera où ont été prises les photos!)... Un champ de coton, un troupeau de moutons, de la crème chantilly, une crète de montagne enneigée, qu'est-ce? Et en dessous, un paysage urbain dans la pire acception de ce mot, une vie grise... Cette laideur-là, je vous le confirme, ne disparaît jamais. Je suis d'autant plus heureuse d'avoir pu saisir ces moments d'un ciel insoutenablement beau avant l'orage.

Et vous, êtes-vous aussi entourés de laideurs immuables et de beautés éphémères?

© Une Russe à Paris