(Resto) Un brunch chez Mariage Frères... luxe, calme et gourmandise! | Une Russe à Paris
Une Russe à Paris

lundi 27 avril 2009

(Resto) Un brunch chez Mariage Frères... luxe, calme et gourmandise!

C'est lundi, et je suis toujours d'humeur à bruncher, c'est dire que je n'ai pas fait le deuil du week-end. Ou peut-être parce que, en temps de pluie, on a toujours envie de quelque chose de doux? Or, bien que j'aie écumé plusieurs expos (dont la dernière, Oublier Rodin, n'était pas mal du tout) et films (ne ratez surtout par Dans la brume électrique), ce n'est pas là que je retrouverai la sensation que procurent les merveilleux scones de chez Mariage Frères. Oui, enfin! Enfin, j'en parle. Depuis tant de temps, je mentionne Mariage Frères comme une sorte d'étalon - que ce soit pour leurs thés, leurs scones, leurs œufs brouillés, leurs costumes en lin... et jamais je ne leur ai consacré de billet. Que justice soit faite à Mariage Frères, car il n'est point de meilleur brunch à Paris.

Comme le site de Mariage Frères est fait entièrement en flash, vous ne trouverez jamais leur menu en passant par Google, donc je vous en mets une copie ici (menu brunch Mariage Frères Etoile - le seul que j'aie essayé).


© Mariage Frères


Les seuls que je vous conseille vraiment, c'est le Classique et le Zen icône - les autres sont tellement raffinés que l'estomac endimanché les perçoit tout simplement comme déplacés (le jour où j'ai essayé un tartare de saumon, je crois, aaaaaah).
Le sentiment très agréable que personne n'essaye de vous avoir: le jus d'orange est une vraie orange pressée, pas de concentré, pas d'eau, le beurre, les confitures, le thé sont des champions ou, au moins, des diplômés chacun dans sa catégorie. Les scones, avec du beurre qui fond dessus, j'ai bien l'impression de n'avoir jamais mangé quelque chose d'aussi bon!

Pour ce qui est des pâtisseries du chariot colonial, en général, on est rassassié avant de les choisir... dans ce cas, choisissez-en une que vous pourrez prendre à emporter! (demandez de l'aide au serveur, il vous indiquera quels desserts peuvent être emportés, ils n'ont pas de contenants pour chacun d'entre eux).

Le brunch chez Mariage Frères est aussi une occasion pour goûter de nouveaux thés - que vous aurez le loisir de choisir dans le livre des thés apporté avec le menu. Si vous hésitez, demandez au serveur, ils sont généralement de bon conseil. Pour ma part, voici mes préférés : dans les verts, Un Thé à l’Opéra ; dans les rouges, Marco Polo et Un Thé au Sahara, dans les noirs, le Earl Grey French Blue et le Russian Breakfast.

Enfin, pour ceux qui ne connaissent pas Mariage Frères, l'ambiance sera "un peu surfaite" pour certains, "délicieusement surannée" pour d'autres: tout, du décor aux costumes en lin des serveurs, est fait dans le style colonial. Il n'y a pas un bruit, juste un peu de musique (souvent de l'opéra), des éclats de voix et le tintement des cuillères. Et - last but not least - je n'ai jamais eu de problème pour avoir de la place, il y en a toujours - peut-être parce que le salon de thé de l'Etoile est moins connu des parisiens. A comparer à la queue de quinze personnes devant le Loir dans la théière... Corrigez-moi si je me trompe, mais je crois que le Mariage Frères du Marais est tout aussi prisé, à éviter donc, surtout le dimanche.