Moovyplay: la révolution de la location vidéo? | Une Russe à Paris
Une Russe à Paris

samedi 13 octobre 2007

Moovyplay: la révolution de la location vidéo?

Moovyplay est un nouveau concept qui est censé révolutionner la location vidéo et donc la consommation de cinéma à la maison (ha ha, quel effet d’annonce, dit comme ça !). Un prélancement (dans une trentaine de points de vente) le 20 octobre, suivi d’un large déploiement en printemps 2008, sera orchestré par le groupe CPFK qui détient plus de 2200 points de vente (Vidéo Futur, Cinebank et Vidéo Pilote).

Alors, qu’est-ce que le Moovyplay ? il s’agit d’un lecteur doté d’une unité de stockage (donc, en gros, un petit boîtier 8x12), que vous allez amener dans votre Vidéo Futur (ou autre) pour télécharger les films que vous voulez voir. Après, vous revenez à la maison, et vous les regardez quand vous voulez sur votre télé (j’imagine, avec un petit câble). J’espère que la bête va au moins avoir une prise HDMI, sinon c’est vraiment triste ! Mais je pense que Archos (qui est donc le partenaire technique de cette merveille) ne pouvait pas passer à côté !

Comment ça marche ? Moovyplay peut contenir jusqu’à 40 films basse définition (pourquoi basse définition ?) et sera proposé aux clients des vidéoclubs au prix de 139€ pièce. Une offre de location du boîtier d’environ 5€ par mois serait aussi à l’étude. Chaque film serait visible pendant 48h à partir de son démarrage. Moovyplay se connecte sur une borne située à l’intérieur du magasin. 3000 titres seraient actuellement disponibles, cependant seulement quelques éditeurs auraient déjà signé les accords nécessaires. La borne de téléchargement serait mise à disposition du vidéoclub, avec un pack de 100 boîtiers le premier mois, pour un loyer de 500€ mensuels. Le prix de l’acte locatif est fixé à 4€, dont 55% reviendraient au gérant (au voleur, au voleur ! 55% ! Du vol !).

Qu’est-ce que ça vaut ? Bon, bien évidemment, j’attends de tester avant de tirer des conclusions définitives. Les bons côtés : on pourra trouver plus de films dans les videoclubs (plus de « film non disponible » car trois personnes l’ont déjà pris avant vous), et l’offre – du moins, on l’espère – sera plus large. Les moins : prix tout de même trop élevé (comparable aux prix en vidéo à la demande, jugés dans l’ensemble trop élevés par les consommateurs). Pas de possibilité de payer moins (e.g. 1,5€ en rendant le DVD dans la soirée – et pourquoi pas, si le club est juste en bas de chez vous ?). Le prix du boîtier/abonnement élevé (vu que maintenant on peut enregistrer les programmes sur le magnétoscope numérique – cf Freebox HD, on peut faire la même chose en s’abonnant à quelques chaînes de cinéma, et garder les films plus que 48 heures !) Et puis finalement, la question pour l’instant sans réponse : y aura-t-il un gain de qualité ou non ?

Update 09/11: j'ai testé le Moovyplay (pour l'instant en magasin): tous les détails ici!